retour au sommaire

Coopérer, même en environnement contraint : Les leçons du terrain.


« La tolérance n'est pas une concession que je fais à l'autre, elle est la reconnaissance du principe qu'une partie de la vérité m'échappe. » (Paul Ricoeur)

Dans les structures publiques et les fédérations, de nombreux réseaux professionnels sont créés pour restructurer le travail ou développer de nouveaux services.
Lorsqu'elle est impulsée par une volonté politique au sein d'une structure hiérarchisée, le démarrage et l'entretien d'un réseau coopératif rencontre des contraintes spécifiques.
Les animateurs de réseaux se sentent parfois isolés et se posent un certain nombre de questions :
- comment collaborer et coopérer dans un système hiérarchisé et planifié ?
- comment impulser les échanges dans des structures où le pouvoir est centralisé, même si l'on n'a aucun pouvoir décisionnel ?

Voici nos réflexions, issues de travaux de groupe sur les solutions et les marges de manœuvre mobilisables pour faire évoluer le système en douceur.

La fonction de coordination

Dans les structures hiérarchisées, les acteurs sont habitués au système pyramidal et au contrôle. Le pouvoir centralisé rends les étapes de validation chronophages et le système bien connu des navettes devient vite laborieux... En système contraint, la coopération implique donc un changement culturel.
pour lire la suite

Des TIC pour coopérer

Utilisés de manière "ouverte", les outils coopératif TIC peuvent faire peur à certains élus, administrateurs d'associations, salarié-e-s, etc. Pour les présenter et les pratiquer, la prudence et beaucoup d’astuces sont nécessaires.
pour lire la suite