<< Je veux retourner à la page d'accueil du module svp....

la lettre des anciens animacoopiens aux nouveaux : Conseils pour les POP


Très chère animacopienne,
Très cher animacopien,


1. INTRO

Tu es en train de vivre ton 2ème regroupement de la formation Animacoop. Tu y crois, la collaboration commence à devenir quelque chose de concret, une envie réjouissante d'aller vers l'autre, de faire avec l'autre. Tu as fait la rencontre d'autres personnes portées par les mêmes espoirs, les mêmes attentes et cela t'a rempli. Tu as dû entre les deux premiers regroupements faire (ou te coltiner) des accélérateurs de projets à distance. Tu as douté surement de pouvoir apporter quelque chose aux membres de ton équipe. Tu as eu peut-être une révélation que cela était possible de collaborer à distance. Tu te sens la reine / le roi du monde car tu as enfin compris ce qu'était un framadate (oui c'est bien un doodle libre, moins beau, gratuit mais libre). Tu te sens prêt.e à aller vers l'inconnue et conquérir le monde. Et bien tu ne vas pas être déçu.e !
Ce que les formatrices/teurs ne t'avaient pas dit c'est que tu vas encore donner de ta personne, que tu vas te surprendre à réaliser des choses que tu n'imagines pas encore en lisant cette lettre. Le mot de POP vient juste de rentrer dans ton vocabulaire. Les POP sont un espace de créativité, de travail collaboratif et d'outils à distance, clairement les 3 éléments pour un épanouissement personnel idéal.


2. CONSEILS QUE L'ON TE DONNE / Jedi à jeune padawan

A toi, jeune padawan, voici les conseils des promos précédentes. Conseils que tu écouteras et appliquer ou pas tu choisiras.

Méthodologie
3 grands conseils tu suivras :
  • La méthode agile tu respecteras: "Petit pas par petit pas" tu te satisferas
  • Travailler à distance, une organisation demandera : technique, animation, retour de production
  • Créer un rituel de fonctionnement de ton POP : Sacraliser le temps, fixer des étapes et des dates, travailler en groupe ou sous-groupe, donner du temps aux membres de ton équipe pour "digérer" les productions


Pour cela, une tonne d'outils est disponible. La petite astuce est de se concentrer sur des outils simples, libres, partageables. C'est pourquoi tu pourras te reposer sur les "framaTout", nommés framasoft pour les non-initiés. La carte mentale est clairement une alliée de choix pour faire ta gare centrale ou une présentation interactive.
Le POP c'est un grand moment de réflexion collective et ça te donne une pêche d'enfer. Tu trouves auprès des copains de l'énergie, une émulation intellectuelle, de la créativité, un dynamisme qui te portera aussi en dehors du POP. Ca te semble trop beau, pour être vrai ? C'est possible mais on a la recette pour arriver au nirvana : Une base de bienveillance, une couche d'écoute apprenante, des morceaux d'attention à l'autre et tu saupoudres de relativisme sur le niveau d’implication de chacun.e et tu obtiens un groupe fort et heureux de collaborer ensemble. Fort car il pourra surmonter tous les obstacles : techniques, humains et même intégrer des gens qui intègrent le POP en cours de route. Heureux et ce bonheur se traduit dans un retour avec un livrable accessible à tou.te.s et qui fédère les autres animacoopiennes qui ont travaillé dans d'autres POP.

Voilà, les grandes lignes des conseils. Mais tu connais bien l'adage, chère amie, "Libres, c'est ton propre chemin que tu suivras."



Ah ah, cesse ton cynisme, je cède. Oui, il y a des situations difficiles à faire ce travail en collaboration. Soyons honnêtes, sans piège ce POP serait triste. "A grand pouvoir, grande responsabilité". Passons aux points de vigilance.



3. POINTS DE VIGILANCE

Mais voilà, la confiance en toi tu prendras. L'illusion groupale intensément tu vivras. Donc sur terre tu redescendras.
Prendre le temps d'ancrer cela en toi, tu feras. Et ces points de vigilance, tu écouteras.

Le temps sera ton ennemi juré ! Le temps cet éternel besoin derrière lequel tu cours.
Il faudra le négocier avec ton employeur, ta famille et surtout avec toi-même ! Trouvez un créneau dans ton emploi du temps de malade. A toi d'expliquer, de convaincre, de te rappeler l'intérêt de la formation, du besoin de réunir et produire ensemble. Puis le tempo, meilleur ami, frère du tempo car tu devras t'aligner sur le même temps que les autres personnes de ton POP.

Dès le début de la formation, il faut que tu trouves dans ton emploi du temps des créneaux que tu vas consacrer à AnimaCoop .
Cela sera plus facile pour le travail en groupe, pour trouver des dates communes.
Bloquer le lundi matin pour faire un point avec le groupe et se dire que vendredi soir le travail fait est publié sur la gare centrale, nous semble une organisation efficace.

La contrainte du temps est importante entre le démarrage du POP et sa présentation.
Il faut prévoir des itérations régulières mais se laisser le temps quand même pour avant.
Le bon tempo est entre 1 semaine et 2 semaines.

Pour faire le POP, il est important de dire à ta structure que tu as besoin d'y consacrer du temps.
Mieux de sanctuariser un créneau en semaine plutôt que le week-end pour ne pas que cela déborde sur le perso.
D'ailleurs souviens toi que ton temps de vie à l'extérieur de la formation et du travail est précieux.

Il faut faire attention de ne pas aller trop vite
Il est important de ne pas rater le démarrage du POP, de comprendre le sujet, les enjeux.
La méthode "POMODORO" déroute et peut paraitre frustrante pour lancer le groupe de travail.
La méthode "Pourquoi? Comment? Quoi?" permet de détricoter les choses.
Il faut sortir de 2ème regroupement et veiller à ce que le groupe est d'accord sur le sujet, l'organisation pour ce POP.

La cadre sera ton allié ennuyeux. Dès le POMODORO, tu auras besoin de connaitre qui fait quoi quand pour dans la création de ce POP. Sans ce cadre, tu n'auras pas les repères, tu sauras pas pourquoi tu donneras du temps, de l'énergie et des réflexions. La répartition des rôles et des tâches n'est pas figée, elle devra toujours être rediscutée, modifiée et validée MAIS VITALE à reposer pour chaque étape.
Le cadre se doit d'être discuté, validé ensemble. Et si besoin rediscuté.
Il faut poser les rôles et les missions nécessaires à la vie du POP.
Qui anime le projet globalement ? Prévoir des binômes / Découper en phase pour répartir ce rôle central au sein du groupe.
Qui crée les espaces de travail (pad, conférence téléphonique) ?
Qui jardine les espaces de travail, les mets à jour ?
Sur certaines tâches, il est bien qu'une personne soit dédiée tout au long du POP (correspondance avec une personne extérieure au POP,...)

Il faut par contre se détendre, sur l'implication des membres du POP, sur leur présence au fil du projet.
Nous avons chacun.e une vie, nous pouvons tomber malade, avoir un imprévu, un mariage, un anniversaire surprise.
Mieux vaut dire clairement quand nous ne sommes pas disponible, sans avoir à se justifier auprès du groupe.
Par contre, quand nous sommes disponibles, exprimer ce que l'on prend, ce que l'on va faire.
Mieux vaut aussi avancer avec celles et ceux qui sont présent.e.s.
Si le groupe n'est pas complet, il faut par contre trouver le moyen de garder une trace pour que les absents raccrochent les wagons.
Cela sera d'ailleurs utile lors de la présentation du POP, d'avoir ce cheminement.

Gardez à l'esprit que votre POP est déjà un pas en avant.
Vous pouvez avoir le sentiment qu'il n'est pas fini, qu'il aurait besoin de temps supplémentaire.
A vous d'y réfléchir et de vous fixer un premier objectif atteignable et des itérations réalisables.



4. CONCLUSION

Chère animacopienne, cher animacoopien, cette lettre est un lien entre le passé et le futur. Elle se veut un objet que l'on se passe dans la logique de production du réseau. Nous sommes fiers de te transmettre ce que nous avons appris, ensemble, parfois dans la douleur mais souvent dans les rires, la joie et le questionnement perpétuel sur nos pratiques. Un grand merci de t'être inscrit.e à cette formation, pour tout ce que tu vas faire pour nous (les anciens) et pour elles/eux (les prochains). Tu viens d'entrer dans cette communauté dont l'objet est d'être toujours capable de s'ouvrir.

Bref, courage (dixit Clément)


Citations inspirantes
"Certains regardent la réalité et disent : « Pourquoi ? ». Moi, je rêve de l'impossible et je dis : « Pourquoi pas ? » " / Robert Francis Kennedy
" C’est dans les utopies d’aujourd’hui que sont les solutions de demain "Pierre Rabhi
" Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible "Antoine de St Exupéry
" Faites le bien, par petits bouts, là où vous êtes ; car ce sont tous ces petits bouts de bien, une fois assemblés, qui transforment le monde. "Desmond Tutu
" La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter "Mère Térésa


<< Je veux retourner à la page d'accueil du module svp....
 POP - Productions Ouvertes et Partagées