Site principal Accueil Stagiaires Contenus

Formation Animacoop

animer un projet collaboratif - Brest 2011


Groupe de co-développement


Pour assurer le succès d’une telle démarche, on doit commencer par s’entendre sur la façon de procéder et s’engager à observer les règles qui en découlent. La méthode utilisée est reconnue par sa pertinence et son efficacité. Voici une série d’étapes qui constituent un processus d’aide et d’apprentissage :

Étape 0 : préparation (5 min.)
Il est préférable que la personne qui présente une situation particulière de sa pratique professionce qui a dit notre groupe sur la coopération :nelle prépare sa question (à partir de sa réflexion sur ce qu’elle vit comme difficulté.
Au début de la rencontre, le groupe doit désigner un animateur (gardien de la démarche) et une personne qui prendra les notes.

Étape 1 : exposé de la problématique ou de la situation (10 min)
La personne qui a accepté de soumettre son problème expose le plus clairement possible la situation et son contexte. Elle exprime ensuite la façon dont elle définit le problème. Les autres membres de l’équipe écoutent.

Étape 2 : clarification de la problématique (10 min)
Les membres du groupe formulent les questions pour bien cerner la situation; ils doivent, à cette étape, s’en tenir à des questions d’information factuelle. La personne qui a exposé sa situation apporte les précisions.

Étape 3 : contrat (1 min)
La personne qui a exposé sa situation précise clairement ce qu’elle attend des autres membres du groupe.

Étape 4 : réactions, commentaires, suggestions (20- 30 min)
Ce sont surtout les autres membres du groupe qui interviennent : Ils donnent leurs impressions, réactions, perceptions connotées d’évaluation et d’interprétation de la situation.. Ils s’appliquent surtout à proposer une façon de voir autrement la situation, à la recadrer. Ils peuvent faire des suggestions pratiques ou donner des conseils.
La personne qui a exposé sa situation écoute et elle a tout intérêt à noter par écrit ce qui lui paraît pertinent de retenir.

Étape 5 : Synthèse et plan d’action (5–10 min)
La personne qui a exposé sa situation fait une synthèse personnelle de ce qu’elle retient; elle indique ensuite la façon dont elle entend donner des suites. Les autres membres du groupe n’ont pas à discuter des choix de la personne ou de son plan d’action; ils se comportent plutôt comme des témoins du cheminement de cette personne; ils peuvent exprimer leur soutien et leur encouragement.

Étape 6 : Évaluation et intégration des apprentissages, vécu (5 -10 min)
Pour fermer correctement la rencontre, il convient de faire un retour sur ce qui s’est passé. La personne qui a demandé de l’aide peut exprimer son vécu ; le groupe peut évaluer sa façon de procéder et, au besoin, y apporter des correctifs pour la prochaine rencontre. Il est recommandé au groupe de se donner quelques minutes pour que chaque membre puisse noter ce qu’il retient de cette rencontre.

(adapté de : Payette, A. et Champagne, C. Le groupe de codéveloppement professionnel, Sainte-Foy, Les Presses de l’Université du Québec,1997.)
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]